SCANDALE À L’ÉCOLE SUPÉRIEURE DE LA MAGISTRATURE

La colère noire de Tayeb Louh

De futurs juges admis avec des notes de 7,85-20. Le ministre de la Justice n’en revenait pas.

En arrivant à l’Ecole supérieure de la magistrature sise à El Biar, Tayeb Louh était loin d’imaginer ce qu’il allait…vivre! Jamais depuis qu’il a pris l’habitude de s’adresser via la vidéo sur la Cour suprême, les cours de Tébessa, Sétif, Relizane, Aïn Témouchent, Alger, Tlemcen et Sidi Bel Abbès aux magistrats, Tayeb Louh, le ministre de la Justice, garde des Sceaux, n’a eu une autre occasion en or pour expliquer aux jeunes de la dernière promotion de l’Ecole supérieure de la magistrature, la vision de la réforme de la justice initiée en 1999. A l’Ecole, après avoir eu des frissons à la chambre de cette haute institution, le ministre a prouvé une autre fois encore qu’il est chargé d’une réforme qui se veut être rassembleuse et sincère. «C’est le succès ou rien. Il n’y aura pas de demi-mesures. Nous sommes tous concernés. Lire la suite dans :

http://www.lexpressiondz.com/nationale/la-colere-noire-de-tayeb-louh-195340

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par balancetonInjusticealgerienne
Charger d'autres écrits dans Articles de Presse

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Lettre Ouverte de Maitre A. Meziane, avocat à la Cour du Tribunal d’instance de Blida

Cette lettre ouverte de Maitre A. Meziane peut être lue intégralement dans le blog ci-dess…